Accueil visionneur
RAPPORT ACTIVITES SUPPORT WASH NOBILI Juin 2019 BDRint ASBL

RAPPORT ACTIVITES SUPPORT WASH NOBILI Juin 2019 BDRint ASBL

INTRODUCTION GENERALE Kamango est le chef-lieu de la chefferie de Watalinga, en Territoire de Beni L’axe évalué est limité au Nord est par la Rivière Lamia et l’Ouganda, au Sud par la localité Lubangu, à l’Est par le groupement Banyangala/ Secteur de Ruwenzori et à l’Ouest par la Rivière Semliki, axe Beni – Mbau dit triangle de la mort depuis le 07/10/2017. Les incursions et les tueries des 7 personnes à Ghangbanja/Kitimba, de Kyanimbe/Kibele, du 29 -31 Mars 2019 et 11- 12 11- 12 Avril 2019, les attaques répétées et incendies des postions des FARDC à Bovota du 16 au17 avril 2019 et le 1er Mai 2019 enfin, l’attaque du 07-08 Mai 2019, ont occasion un déplacement massif et progressif de plus de 40220 personnes dans la zone de santé de Kamango. Cette situation exposait cette population à l’insécurité alimentaire mais aussi aux maladies hydriques et autres épidémies. Les ménages sont hébergés dans les sites publics (écoles et Eglise), d’autres dans les chantiers en cours de construction. C’est ainsi que le projet support Wash d’urgence a Nobili financé par Start Network et mise en œuvre par WHH en partenariat avec BDRint avait comme objectif l’approvisionnement en eau par système de pompage et de purification à la rivière LAMIYA, Réparation du système communal d'approvisionnement en eau (2 sites de captage, 15 points d'eau), Installation de points d'eau supplémentaires avec épuration (11 points d'eau),Installation de latrines d'urgence et d'installations de lavage des mains (15 sites publics), de construire des latrines d’urgence là où il y a une concentration des déplacés avec comme objectif général de prévenir a l’éradication de la plupart des microbes, bactéries, virus et germes responsable des maladies hydriques comme la typhoïde, le choléra et la diarrhée en améliorant le WASH pour les déplacés se trouvant a Nobili et la population de Nobili en général car la plupart des gens cette population a été forcées de se déplacer vers la rivière Lamiya et utilise cette eau de mauvaise qualité issue de la source avec de potentiels pathogènes contre lesquels elles n’ont aucune immunité naturelle. Ce qui les rend plus vulnérables aux infections et aux maladies. Il était donc important de pallier ce


Ce projet était prévu sur la période allant du 14 mai au 14 Juin 2019. I.L’APPROVISIONNEMENT EN EAU PAR SYSTEME DE POMPAGE ET DE PURIFICATION A LA RIVIERE LAMIYA I.1.Prepapation du terrain et la Mise en œuvre des Bladders Avant la préparation du site ou sont placé les deux réservoirs de 30m3 chacun, nous avons fait une descente sur le site de captage a la rivière Lamiya qui sépare la barrière entre Congo et Ouganda. Nous avons Repérer le terrain ou on voulait installer le réservoir, le premier point est situé à 500 km de la rivière et le deuxième point à 1.6km de la rivière.